bandeau
PROTECTION DES ANIMAUX / NOUS SOUTENIR

Comment disposer librement de ses biens de son vivant et écrire son testament ?

Par Me Antoine Bagi, avocat et président de la SVPA


La personne qui souhaite régler sa succession en dérogeant au système légal, peut le faire en établissant notamment un testament qui est un acte unilatéral de disposition pour cause de mort. Le de cujus, à savoir le testateur, peut disposer en toute liberté de l’entier de sa succession, sous réserve de ne pas porter atteinte aux droits des héritiers réservataires qui disposent d’une part légale de la succession.

 

Par disposition pour cause de mort, le testateur peut notamment :

 

Un testament peut revêtir, selon la loi, trois formes distinctes : la forme olographe, la forme authentique(acte public) et la forme orale.


---------------------------------------------------------------------------

I.-        Le testament olographe

           (le plus simple à faire soi-même)

 

Le testament olographe – du grec holos : entier et graphein : écrire – est le testament sous seing privé écrit entièrement, daté et signé de la main du testateur. (art. 505 CCS)

 

Ce testament est rédigé en général sur du papier, mais peut l’être aussi sur tout autre support matériel.Il est conseillé de l’intituler Testament,si vous le gardez chez vous.

 

Toutes les dispositions que prend le testateur, y compris la date et la signature, doivent être écrites de sa main. C’est dire que l’utilisation par exemple, d’un ordinateur ou d’une machine à écrire, rendra le testament invalide.

 

La date consiste dans la mention écrite de « l’année, du mois et du jour où l’acte a été dressé », sous peine de nullité.

 

Le testament doit en dernier lieu être signé par l’apposition du nom et prénom du testateur, à savoir, en général, de sa signature usuelle qui ne doit pas être légalisée. La signature figure à la fin de l’acte, de telle sorte qu’elle couvre l’entier de son contenu.

 

Cette forme de testament est simple, facile à rédiger, voire à modifier et a l’avantage de tenir secret ses dernières volontés. Afin d’éviter tout problème d’interprétation notamment, il est conseillé malgré tout de faire appel à un conseiller (avocat ou notaire)qui sera à même de vérifier aussi la validité du testament au vu des dispositions légales en la matière.

 

Il est conseillé de désigner dans son testament un exécuteur testamentaire (art.517 et ss CCS) qui sera chargé d’exécuter les dispositions testamentaires. Il gère la succession et la représente à l’égard des tiers. Il paye les dettes,délivre les legs et prépare le partage de la succession conformément aux ordres du testateur qui ne doivent pas léser les réserves héréditaires ou d’autres dispositions légales. L’exécuteur testamentaire a droit à une indemnité équitable pour ses activités.

 

---------------------------------------------------------------------------

II.-      Le testament public

 

Le testament public est reçu,avec le concours de deux témoins, par un notaire, un fonctionnaire ou toute autre personne ayant qualité à cet effet d’après le droit cantonal. (art. 499CCS)

 

Le disposant indique ses volontés à l’officier public qui les écrit ou les fait transcrire dans un acte et qui les donne ensuite à lire au testateur. L’acte sera signé par le disposant et,en outre, daté et signé par l’officier public, lui donnant son caractère d’acte authentique. Ceci étant fait, le testateur déclare aux deux témoins et en présence de l’officier public, qu’il l’a lu et que cet acte renferme ses dernières volontés. Les témoins, par une attestation signée ajoutée à l’acte,certifient que le testateur a fait cette déclaration en leur présence et leur a paru capable de disposer.

 

Si le testateur ne lit ni ne signe lui-même son testament, l’officier public lui en donne lecture en présence des deux témoins et le testateur déclare ensuite que l’acte contient ses dernières volontés. Les témoins certifient alors que le testateur leur a fait la déclaration, leur a paru capable de disposer et que l’acte lui a été lu en leur présence.

 

Cette forme de testament se justifie notamment lorsque le testateur ne peut pas écrire lui-même de sa main son testament, si il est, par exemple, handicapé.

 

---------------------------------------------------------------------------

III.-    Le testament oral

 

Le testament peut être fait en la forme orale, lorsque, par suite de circonstances extraordinaires – en cas de danger de mort imminent, de guerre ou de catastrophe par exemple -, le disposant est empêché de tester sous une autre forme.

 

Le testateur déclare ses dernières volontés à deux témoins qu’il charge d’en dresser acte. Le testament oral perd sa validité quatorze jours après que le de cujus a recouvré la possibilité de tester d’une autre manière.


admin portraits, maquettes, réalisation www.atelierk.org et www.reseaudecompetences.net
Refuge
Inspectorat
Bureau des animaux perdus
PAM
Éducation canine
Passeport vacances
Courrier des bêtes
Max et Tricoline
Crémation
Jardin souvenir
Administration
Blibliothèque, vidéothéque
Horaires, adresses
Modification d'adresse
Législation
Adresses chenils
Adresses chatteries
Pensions chevaux
Classes jeunes chiots
Service à domicile
Infos pratiques
Annoncer perdu
Chiens
Chats
Animaux de la faune
Animaux de rente
Animaux exotiques
Chevaux
Expérimentation animale
Foie Gras
Fourrure
Cirques et ménageries
Législation
Sondage
Divers
Devenir membre
Successions, legs
Faire un don
Animaux du refuge
En souvenir de…
Envoyer des photos
Formulaire mail
Plan d'accès
Recherche scientifique sur le PAM
PAM Vaud SVPA
Avant d'adopter un chien
Été et parasites
La toux de chenil
Détention à la chaîne
Agressivité ou dangerosité ?
Marquage électronique
La mode des molosses
Chiens morts de coup de chaleur
Prise de position sur les chiens de combats
Éviter un chien agressif
Enfant et chiots
L'école des chiots
Contre l'abandon des animaux de compagnie
Renseigner vos amis !
Organiser ses balades à plusieurs
Divers
Dangers pour les chats
Noyer des petits chats
Marquage électronique
Avant d'adopter votre minet
Accord de libre-échange entre la Suisse et la Chine
Bénédictions des animaux
Vieux chiens, vieux chats
Vaccins sans aiguilles ?
Vos vacances et vos animaux
Assurances: Bon à savoir
Surcharge = euthanasie ?
L'arnaque sur Internet
Nouveaux enclos pour nos lapins
Retour sur terre pour Mistigri
Un nouveau membre au comité
Agriculture indigène
La Vaux-Lierre
Prévoir ses vacances pour moins d'abandons
Les Mini-Soigneurs
Attention aux chenilles processionnaires!
Couvertures pour chats
Poissons correctement abattus
Méta et hérissons
Marmottes-paradis
Aider le hérisson pour l'hiver
Un oisillon par-terre
Un spectacle effrayant !!!
Ne pas nourrir les pigeons en villes
Éloinger le pigeon des villes
Quand les faons font les frais de la curiosité scientifique!
Les ours du Dählhözli
Parc aux ours de Berne - autrefois la fosse aux ours
Les ours ne sont pas des clowns
Fin des animaux dans les cirques en Grèce
Knie
Livre internet
Consommation de viande et santé
Qu'est-ce qu'un élevage BIO ?
Porcs en plein air
Éduquer le consommateur ?
Respecter la viande
Marquage des animaux
Croissance du BIO
Le grand massacre
Où trouver de la viande à label ?
Première Veggie Pride internationale
Viande de veau rosée
Vous en reprendrez un peu ?
Non, cela ne me fait pas plaisir !
Non au foie gras !
Campagne 2015
Trafic d'animaux exotiques
Pourquoi acheter des serpents ?
NST équine
Mieux connaître les mulets
Plaidoyer pour les chevaux
Fondation pour le cheval
Nous payons des expériences stupides et cruelles
Xénotransplantation
Sensible diminution des expériences
Campagne antifourrure 2006
Plutôt en fourrure que nus
Massacre en Chine
Fourrure - chimie
Voyager avec son chien ou son chat
Registre des animaux trouvés
Interdiction de détenir des animaux
Etiquettage des fourrures
Importations