bandeau
PROTECTION DES ANIMAUX / CHIENS

L'école des chiots

Les chiots peuvent quitter leur mère vers 7 semaines pour être adoptés. Le manque de toute communication avec les autres chiots et les chiens adultes est une perte considérable pour le développement de leur sociabilité. Vivre avec des humains est une bonne chose, indispensable pour le chien de famille, mais c’est insuffisant. Vivre avec des chiens est tout aussi indispensable au chiot que d’être entouré d’humains. Mais comment faire?


Rassembler les chiots


Il est impossible pour chaque famille d’adopter de nombreux chiens pour entretenir la socialisation du chiot à ses congénères. Certains éleveurs font des “ parties ”, des fêtes, et rassemblent les portées qui s’étaient éparpillées aux quatre coins cardinaux. Mais ces rencontres occasionnelles ne sont pas suffisantes. Sans contact assidu, sans contact hebdomadaire, les chiots perdent de leurs compétences sociales.

Les cours de récréation


Pouvoir rassembler les chiots deux fois par semaines pendant une à deux heures dans des lieux protégés, clôturés, pour leur permettre de s’ébattre est une opportunité extraordinaire. Non seulement ils pourront courir, mais ils auront aussi l’occasion de se familiariser à de nombreux types de chiens d’âges différents. Sans cela, ils pourraient développer des… racismes. Les chiots qui ne côtoient que certaines races canines de même gabarit ne s’accoutument pas aux autres types de chiens et développent parfois des comportements d’agression ou de crainte face à eux.

Des chiens adultes dans l’école des chiots


Cependant, et c’est une erreur éducative fréquente, laisser des chiots s’ébattre seuls sans contrôle est maladroit. Une chienne ne laisse pas ses chiots seuls très longtemps. La meute est toujours présente à proximité des chiots. Et les adultes interviennent pour régler les conflits naissants et imposer à tous un contrôle des mouvements et des morsures. Voilà pourquoi je conseille la présence d’un chien adulte pour 5 à 10 chiots. Ce chien adulte sera mâle ou femelle, qu’importe ; il ou elle sera un bon éducateur.

Qu’entend-on par un chien adulte bon éducateur ?


Le chien adulte bon éducateur est celui qui s’amuse, ne s’énerve pas, est patient et tolérant, mais ferme en même temps. Il corrige les chiots un par un, les retourne sur le dos, les calme. Les chiots le respectent et se soumettent, l’approchant avec une posture basse ou se retournant spontanément à son arrivée. Mais dès que soumission et allégeance ont été faites, le chiot et le chien adulte jouent ensemble. Le chiot peut même inventer et diriger le jeu.

Socialiser, habituer...


Dans cette ambiance de fête et de jeu, les chiots seront socialisés non seulement aux chiens mais aussi aux personnes, aux divers milieux et leurs nombreux stimuli variés. Ils seront habitués progressivement aux bruits de voiture, aux bicyclettes, aux bruits crépitants de bille dans une boite en fer, aux explosions de pétards et de pistolets d’enfants. Des balades en ville après un apprentissage de la tolérance de la laisse permettent une habituation précoce aux bruits, odeurs et animations urbaines. Des balades à la campagne habitueront les chiots aux animaux de la ferme, excellente prévention contre la chasse à la volaille et à l’agression irraisonnée contre vaches et chevaux. Un chiot habitué à des environnements variés est plus adapté à toute modification imprévisible de son environnement adulte. Imaginez...! Imaginez que vous déménagiez près d’un aéroport ou que vous quittiez la ville pour vous installer avec chien et bagages à la campagne, ou que vous quittiez la campagne reposante pour vous installer dans un appartement dans une ville bruyante ? J’ai longuement développé ces sujets dans “ L’éducation du chien ” et je vous y envoie pour plus de détails.

L’école des ados


L’école des chiots se poursuit par celle des chiens plus grands. Avant d’entrer dans l’âge adulte, le chiot passe par l’adolescence, période de crise par excellence. A ce moment, plus encore qu’à tout autre, le jeune chien devient querelleur, houspille les adultes et challenge leur statut de dominant, et se fait réprimander. Certains éducateurs empêchent les chiens adultes de réprimander les jeunes. C’est une erreur. C’est grâce à la réprimande que le chien juvénile apprend à utiliser les postures de soumission qu’il a apprises étant chiot. La posture de soumission stoppe l’attaque d’un chien adulte. Après plusieurs conflits perdus, l’adolescent fait l’économie de futurs combats. Il se tient coi. Et il restera ainsi calmé jusqu’à l’âge adulte. A ce moment l’envie de houspiller les dominants le reprendra. Si on empêche que le combat se termine, il n’y a ni vainqueur ni vaincu. En fait, il n’y a pas de perdant mais il y a deux gagnants. Le chien adolescent gagne le conflit et comprend que la présence d’un humain est synonyme de victoire. Dès lors le combat suivant sera plus intense, et le suivant pire, jusqu’à ce qu’aucune posture ne parvienne plus à résoudre le conflit. A ce moment les chiens s’entredéchirent.

La présence indispensable d’un chien adulte.


Et je reviens avec cette notion que je crois fondamentale. Un chien adulte, bon éducateur, qui ne se laisse pas impressionner par les chamailleries et les escarmouches proposées par les adolescents, est un atout de taille dans l’éducation sociale des juniors et l’apprentissage du respect du monde des adultes, qu’ils soient chiens ou humains.

Choisir une école d’éducation


Mon choix se porte de la façon suivante. Je vais voir. Je m’arrête à l’entrée et j’écoute. Si j’entends crier, si les ordres sont donnés à forte voix, je préfère m’en aller. Pourquoi les chiens ne pourraient-ils pas obéir à voix normale ? Je crois qu’ils en sont capables. La voix forte est prise pour de l’autorité ; elle n’est que le témoin de l’agressivité de l’éducateur. Je fais une grande différence entre agression et assertion, qui est la capacité de s’affirmer, de donner son avis ou une commande, sans agresser. Une fois que j’ai trouvé une école où l’on parle à voix normale et intelligible, je regarde la technique d’éducation. Mon critère est le suivant : est-ce que tout le monde s’amuse ? Si c’est le cas, la technique de base est le jeu et la récompense. J’examine aussi les corrections, parce qu’il en faut, contrôlées et efficaces, et qui n’altèrent pas l’ambiance de jeu. Je crois que l’époque de l’éducation coercitive, punitive, du chien est révolue.

Joël Dehasse 

admin portraits, maquettes, réalisation www.atelierk.org et www.reseaudecompetences.net
Refuge
Inspectorat
Bureau des animaux perdus
PAM
Éducation canine
Animations / visites de groupes
Courrier des bêtes
Max et Tricoline
Crémation
Jardin souvenir
Administration
Blibliothèque, vidéothéque
Horaires, adresses
Modification d'adresse
Avant d'adopter un chien
Législation
Adresses chenils
Adresses chatteries
Pensions chevaux
Classes jeunes chiots
Service à domicile
Infos pratiques
Annoncer perdu
Chiens
Chats
Animaux de la faune
Animaux de rente
Animaux exotiques
Chevaux
Expérimentation animale
Foie Gras
Fourrure
Cirques et ménageries
Législation
Sondage
Divers
Devenir membre
Successions, legs
Faire un don
Animaux du refuge
En souvenir de…
Envoyer des photos
Formulaire mail
Plan d'accès
Recherche scientifique sur le PAM
PAM Vaud SVPA
Avant d'adopter un chien
Été et parasites
La toux de chenil
Détention à la chaîne
Agressivité ou dangerosité ?
Marquage électronique
La mode des molosses
Chiens morts de coup de chaleur
Prise de position sur les chiens de combats
Éviter un chien agressif
Enfant et chiots
L'école des chiots
Contre l'abandon des animaux de compagnie
Renseigner vos amis !
Organiser ses balades à plusieurs
Divers
Dangers pour les chats
Noyer des petits chats
Marquage électronique
Avant d'adopter votre minet
Accord de libre-échange entre la Suisse et la Chine
Bénédictions des animaux
Vieux chiens, vieux chats
Vaccins sans aiguilles ?
Vos vacances et vos animaux
Assurances: Bon à savoir
Surcharge = euthanasie ?
L'arnaque sur Internet
Nouveaux enclos pour nos lapins
Retour sur terre pour Mistigri
Un nouveau membre au comité
Agriculture indigène
La Vaux-Lierre
Prévoir ses vacances pour moins d'abandons
Les Mini-Soigneurs
La considération envers les animaux
Couvertures pour chats
Poissons correctement abattus
Méta et hérissons
Marmottes-paradis
Aider le hérisson pour l'hiver
Un oisillon par-terre
Un spectacle effrayant !!!
Ne pas nourrir les pigeons en villes
Éloinger le pigeon des villes
Quand les faons font les frais de la curiosité scientifique!
Les ours du Dählhözli
Parc aux ours de Berne - autrefois la fosse aux ours
Les ours ne sont pas des clowns
Fin des animaux dans les cirques en Grèce
Knie
Rapport PSA
Livre internet
Consommation de viande et santé
Qu'est-ce qu'un élevage BIO ?
Porcs en plein air
Éduquer le consommateur ?
Respecter la viande
Marquage des animaux
Croissance du BIO
Le grand massacre
Où trouver de la viande à label ?
Première Veggie Pride internationale
Viande de veau rosée
Viande de veau suisse
Vous en reprendrez un peu ?
Non, cela ne me fait pas plaisir !
Non au foie gras !
Campagne 2015
Trafic d'animaux exotiques
Pourquoi acheter des serpents ?
NST équine
Mieux connaître les mulets
Plaidoyer pour les chevaux
Fondation pour le cheval
Nous payons des expériences stupides et cruelles
Xénotransplantation
Sensible diminution des expériences
Campagne antifourrure 2006
Plutôt en fourrure que nus
Massacre en Chine
Fourrure - chimie
Manor sans fourrure
Voyager avec son chien ou son chat
Registre des animaux trouvés
Interdiction de détenir des animaux
Etiquettage des fourrures
Importations