bandeau
PROTECTION DES ANIMAUX / CHIENS

La toux de chenil

Il s’agit de la maladie la plus à craindre (avec la parvovirose) dans les chenils, les pensions, les refuges, les expositions, bref, dans tous les lieux où sont rassemblés des chiens. 


Cette toux se transmet d’un chien à l’autre lorsque le chien tousse et aussi lorsqu’il aboie, lorsqu’il est porteur des germes de la toux de chenil. Les petites gouttes de salive sont projetées alors à plusieurs mètres. Ce sont des conditions idéales de transmission des virus et bactéries qui sont à l’origine de cette toux spéciale, qu’il ne faut pas confondre avec n’importe quelles toux par refroidissement ; ces dernières ne sont pas contagieuses.


On sait que le stress contribue à diminuer les forces immunitaires d’un chien ; de plus, les chiens insuffisamment vaccinés sont plus réceptifs. Le vaccin pentavalent, qui contient aussi des antigènes contre la toux de chenil, en plus des autres maladies les plus fréquentes du chien, ne suffit généralement pas à protéger efficacement les chiens lorsqu’ils se trouvent dans un milieu infecté ; c’est pourquoi, en cas de risque de contagion, il est nécessaire de revacciner les chiens au moyen d’un vaccin spécifique contre la toux de chenil.


Les temps chauds et secs favorisent la contamination.


Plusieurs agents viraux et bactériens sont à l’origine de la toux de chenil. Cette toux est caractéristique elle est forte, rauque, sèche. La trachée est enflammée dans sa partie inférieure. Des infections bactériennes supplémentaires (germes de sortie) peuvent enflammer les bronches et les poumons en provoquant de la fièvre, de l’inappétence et en affaiblissant le chien.


Lorsque la toux se déclare, certains propriétaires de chiens pensent qu’il a avalé un corps étranger et qu’il cherche à s’en débarrasser en toussant et en faisant des efforts comme s’il voulait vomir.
A la suite d’un accès de toux, le chien peut présenter des symptômes d’étouffement ce qui inquiète fortement son propriétaire.


Avec un traitement vétérinaire, une toux de chenil se guérit en une quinzaine de jours ; ce qui est problématique, c’est la courte durée d’incubation et l’extrême pouvoir de contagion. Tous les chiens d’un chenil se mettent à tousser, ce qui exige :


La mise en quarantaine de tout chien atteint de toux ; il faut le séparer des autres pour éviter une contagion massive des chiens en contact avec lui ; revacciner le plus tôt possible tous les chiens qui ont eu contact avec le tousseur au moyen du vaccin spécifique.


Les jeunes chiens qui ont été atteints de la toux de chenil peuvent rester faibles de la trachée, des bronches et des poumons, toute leur vie. Si la toux n’est pas traitée à temps, des cas mortels peuvent se produire.


Il existe un vaccin nasal qui agit déjà dans les trois jours qui suivent l’application.


Lorsqu’un chien mis en pension est repris par son propriétaire et tousse, il peut s’agir d’une toux de chenil et des reproches de négligence et de mauvais soins sont fréquemment adressés à la pension. Grâce à un traitement vétérinaire, la toux disparaît en une quinzaine de jours. Cela est beaucoup plus ennuyeux que grave. Il est très désagréable pour une pension que tous les chiens se mettent à tousser. Si la pension a procédé à un traitement, ainsi qu’à une revaccination spécifique, aucun reproche ne peut lui être adressé.


Un contrôle à l’entrée en pension est-il valable ? Si le chien qui arrive en pension ne tousse pas, il est impossible de savoir s’il est atteint de la toux canine ou pas. Lorsqu’on constate qu’un chien tousse, alors qu’il vient d’arriver en pension, il est indispensable de l’isoler et de le traiter, mais il est souvent beaucoup trop tard pour empêcher la contamination des chiens qui ont été, ne serait-ce que quelques instants, en contact avec lui. Bien que les locaux, où le chien malade a été mis en quarantaine, soient peu porteurs des germes d’infection, il faut recommander la désinfection des locaux et des ustensiles. Cela devrait être effectué tous les jours, d’ailleurs, d’une façon routinière, dans les chenils, les pensions, les refuges et les salles d’exposition. Un chenil, même le mieux tenu, peut être exposé à la contamination et tous les chiens de ce chenil peuvent être atteints, vu que les chiens vecteurs ne peuvent être décelés s’ils ne présentent pas de symptômes de toux. 


admin portraits, maquettes, réalisation www.atelierk.org et www.reseaudecompetences.net
Refuge
Inspectorat
Bureau des animaux perdus
PAM
Éducation canine
Animations / visites de groupes
Courrier des bêtes
Max et Tricoline
Crémation
Jardin souvenir
Administration
Blibliothèque, vidéothéque
Horaires, adresses
Modification d'adresse
Avant d'adopter un chien
Législation
Adresses chenils
Adresses chatteries
Pensions chevaux
Classes jeunes chiots
Service à domicile
Infos pratiques
Annoncer perdu
Chiens
Chats
Animaux de la faune
Animaux de rente
Animaux exotiques
Chevaux
Expérimentation animale
Foie Gras
Fourrure
Cirques et ménageries
Législation
Sondage
Divers
Devenir membre
Successions, legs
Faire un don
Animaux du refuge
En souvenir de…
Envoyer des photos
Formulaire mail
Plan d'accès
PAM Vaud SVPA
10 questions avant d'adopter un chien
Été et parasites
La toux de chenil
Détention à la chaîne
Chiens morts de coup de chaleur
L'enfant et le chien
L'école des chiots
Dangers pour les chats
Marquage électronique
Accord de libre-échange entre la Suisse et la Chine
Vaccins sans aiguilles ?
Vos vacances et vos animaux
Surcharge = euthanasie ?
L'arnaque sur Internet
La considération envers les animaux
Aider le hérisson pour l'hiver
Un oisillon par-terre
Vous en reprendrez un peu ?
Consommation de viande et santé
Porcs en plein air
Éduquer le consommateur ?
Respecter la viande
Le grand massacre
Le vendeur est responsable d'informer
Mieux connaître les mulets
Plaidoyer pour les chevaux
Nous payons des expériences stupides et cruelles
Voyager avec son chien ou son chat
Registre des animaux trouvés
Importations
La fourrure ne se démode pas
Massacre en Chine
Les ours ne sont pas des clowns