bandeau
PROTECTION DES ANIMAUX / CHIENS

Chien à la chaîne = sentinelle sans relève


Les chiens ne peuvent, en aucun cas, même provisoirement, être détenus à la chaîne ou à une autre forme d’attache. L’Allemagne est devenue très restrictive à l’égard du même problème en exigeant des sorties en liberté plusieurs fois par jour. La France interdit l’attache permanente des chiens. L’Angleterre réglemente la détention des chiens à l’attache ainsi que l'Autriche. En Suisse, les textes de loi sont ambigus ; d’une part, il est interdit de détenir en permanence un animal à l’attache (mais jusqu'à 6 heures oui), d’autre part la loi n’interdit pas de maintenir les chiens à la chaîne mais à la condition qu’ils puissent se déplacer sur une surface d’au moins 20 m2, qu’ils ne soient pas attachés au moyen d’un collier étrangleur et qu’ils disposent d’un abri.


Il est prouvé que la détention à la chaîne exerce une forte influence négative sur le physique et le psychisme du chien.


Lorsque le chien enchaîné s’élance ou court, sa colonne vertébrale subit des dégâts. Par des va-et-vient au bout d’une chaîne, tout l’appareil locomoteur est mis à contribution d’une façon inégale et les articulations en souffrent. Le manque de mouvement peu provoquer de l’atrophie musculaire.


De plus, en temps normal, le chien doit avoir deux territoires bien séparés ; l’un où il se repose et dort, l’autre où il fait ses besoins et contrôle l’intrusion de ses congénères. Ces deux territoires ne sont pas nettement délimités lorsque le chien est à la chaîne sur 20m2. Un chien normal ne souille pas l’endroit où il dort et séjourne.


Le chien à la chaîne considère qu’il est en punition ; c’est pour lui un esclavage. Le chien, au début de sa détention, se dresse sur ses pattes de derrière, tendant celles de devant vers les gens qui passent comme pour supplier qu’on le délivre d’une punition imméritée. Ensuite, il reste dans un coin, démoralisé ; enfin, il manifeste sa révolte contre les hommes qui le condamnent à un triste sort ; il devient hargneux ; c’est alors que certains pensent que le chien est devenu bon gardien. Quelle hérésie!


Une communication normale avec ses congénères et avec les gens est totalement impossible lorsque le chien est à la chaîne. Son bien-être est troublé ; ces troubles se manifestent par des symptômes : il se lèche certaines parties du corps jusqu’à ce que des blessures en résultent (par exemple aux pattes), il se suce les flancs, il tourne en rond, il court après sa queue, il saute contre des parois d’une façon excessive ; il se met à hurler ; il devient fortement agressif ; son pelage est mat et ébouriffé ; il peut même s’automutiler.


Tout cela prouve que la détention à la chaîne est contraire aux principes mêmes de la protection des animaux. Le chien doit avoir constamment des contacts sociaux avec son détenteur et avec ses congénères. La détention à la chaîne empêche les contacts. La chaîne doit être remplacée par les liens d’affection entre le chien et son maître ; le chien recherche son maître ; il n’est pas besoin de l’enchaîner pour qu’il reste dans les environs de son maître.


Les remarques que les détenteurs de chiens à la chaîne donnent comme explication ou comme excuse sont la preuve qu’ils ne devraient jamais avoir un chien


- Mon grand-père attachait toujours le chien devant l’étable. Quel mal y a-t-il ?

- La chienne est bien traitée ; elle a à manger tous les jours ; est-ce qu’elle ferait des petits chaque année si elle n’avait pas une belle vie ?

- Les promenades ne lui plaisent pas ; j’aime mon chien, c’est ce qui importe.

- J’étais au chômage lorsque j’ai acheté ce chien et maintenant que je travaille, je n’ai plus le temps de m’en occuper.

- Je travaille toute la journée, que voulez-vous que je fasse de mon chien ?

- Le propriétaire m’a interdit de prendre le chien dans l’appartement.

- La commune exige que j’attache mon chien, sinon il rôde.

- Nous devons attacher notre chien parce que la ferme donne sur une route très passante.

- Le chien appartient à mon fils, mais il est parti. Je garde le chien pour lui rendre service.

- Je n’ai pas le temps de suivre des cours d’éducation canine.

- Je ne peux pas clôturer ma propriété, cela coûte trop cher.

- Vous préférez que mon chien se fasse écraser sur la route !

- Le chien est devenu si méchant qu’on doit le tenir toujours enchaîné, sinon il mordrait tous ceux qui passent.

- Il m’a dévoré deux poules et tué trois chats ; c’est pourquoi il n’y a qu’une solution, la chaîne.

- On le détache de temps à autres, une ou deux fois par semaine.

- Il a suffisamment de mouvement parce qu’on le détache le soir et il peut vagabonder toute la nuit ; il revient le matin.

- Une sonnette à l’entrée ne peut pas remplacer un chien ; il aboie et nous avertit quand vient quelqu’un. etc.

- Il faut au chien des contacts sociaux, du mouvement, des distractions, ce que la chaîne ne peut lui accorder. La Protection suisse des animaux PSA demande que la détention à la chaîne soit interdite, conformément à l’exemple autrichien et des pays civilisés.


Le chien est un animal intelligent et fidèle ; il doit être le compagnon de l’homme et non son esclave.


Le chien à la chaîne considère qu’il est en punition ; c’est pour lui un esclavage.


admin portraits, maquettes, réalisation www.atelierk.org et www.reseaudecompetences.net
Refuge
Inspectorat
Bureau des animaux perdus
PAM
Éducation canine
Animations / visites de groupes
Courrier des bêtes
Max et Tricoline
Crémation
Jardin souvenir
Administration
Blibliothèque, vidéothéque
Horaires, adresses
Modification d'adresse
Avant d'adopter un chien
Législation
Adresses chenils
Adresses chatteries
Pensions chevaux
Classes jeunes chiots
Service à domicile
Infos pratiques
Annoncer perdu
Chiens
Chats
Animaux de la faune
Animaux de rente
Animaux exotiques
Chevaux
Expérimentation animale
Foie Gras
Fourrure
Cirques et ménageries
Législation
Sondage
Divers
Devenir membre
Successions, legs
Faire un don
Animaux du refuge
En souvenir de…
Envoyer des photos
Formulaire mail
Plan d'accès
PAM Vaud SVPA
10 questions avant d'adopter un chien
Été et parasites
La toux de chenil
Détention à la chaîne
Chiens morts de coup de chaleur
L'enfant et le chien
L'école des chiots
Dangers pour les chats
Marquage électronique
Accord de libre-échange entre la Suisse et la Chine
Vaccins sans aiguilles ?
Vos vacances et vos animaux
Surcharge = euthanasie ?
L'arnaque sur Internet
La considération envers les animaux
Aider le hérisson pour l'hiver
Un oisillon par-terre
Vous en reprendrez un peu ?
Consommation de viande et santé
Porcs en plein air
Éduquer le consommateur ?
Respecter la viande
Le grand massacre
Le vendeur est responsable d'informer
Mieux connaître les mulets
Plaidoyer pour les chevaux
Nous payons des expériences stupides et cruelles
Voyager avec son chien ou son chat
Registre des animaux trouvés
Importations
La fourrure ne se démode pas
Massacre en Chine
Les ours ne sont pas des clowns